Acheter un véhicule d’occasion peut se révéler attractif sur le plan budgétaire. Cependant, il faut se méfier des contreparties. Mais que le véhicule soit neuf ou d’occasion, l’achat représente tout de même un gros investissement. Et pourtant, on économise largement avec une voiture d’occasion. Encore faut-il alors décrocher la bonne affaire en se dirigeant vers un modèle pratique, fiable et toujours en bon état. Pour mieux vous décider, voici quelques conseils pratiques avant d’acheter une voiture d’occasion.

Savoir où acheter un véhicule d’occasion

Il existe plusieurs options d’achat d’un véhicule d’occasion. Lorsqu’un particulier souhaite acquérir une nouvelle voiture, il peut avoir le choix entre les vendeurs professionnels, les particuliers et l’internet. De nos jours, il est très pratique d’acheter un véhicule d’occasion sur internet. Mais cela en fait une raison de ne pas se précipiter dans l’achat. Il faut savoir dans quel endroit mettre les pieds pour flairer la bonne affaire. Cependant, l’option la plus fiable est un vendeur professionnel. Ce dernier a obtenu une autorisation pour l’exercice de son activité commerciale. Il peut fournir également une garantie et tous les documents légaux sur le véhicule. Mais le prix revient beaucoup plus cher par rapport à un celui d’un particulier. L’internet reste aussi une option. On peut consulter des petites annonces ou se diriger vers une plateforme dédiée uniquement à la vente de véhicules d’occasion ou alors, se lancer sur les réseaux sociaux.

Vérifier l’état général du véhicule et les documents de vente

acheter véhicule occasion

Cette démarche paraît logique car il s’agit bien d’un véhicule d’occasion. Les véhicules d’occasion ne sont pas tous en bon état. Ils peuvent présenter quelques défauts et c’est en fonction de ce critère qu’on va estimer son prix. Un connaisseur saura identifier immédiatement le modèle qu’il lui faut et les défauts irréparables sur les véhicules. Pour les novices, il va falloir s’accorder du temps pour évaluer l’état général d’une voiture ainsi que le coût d’une remise en état. Il faut vérifier si l’état de l’auto est conforme à la description de l’annonce. Il est aussi utile de tester son bon fonctionnement, sa motorisation ainsi que son habitacle. Les documents de vente doivent être aussi pris en compte au moment de l’achat. Si les documents sont incomplets, on ne peut certainement pas l’écrire à son nom. Certains documents sont obligatoires pour le changement d’immatriculation. Le vendeur doit donc remettre des documents complets à l’acquéreur tels qu’un certificat de situation administrative, un certificat de cession, un ancien certificat d’immatriculation avec mention « vendu le » et un procès verbale de contrôle technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.